Catégories
E-réputation Identité Numérique

Recruteurs et employeurs également sur Facebook ou Twitter.

Les réseaux sociaux constituent un excellent moyen pour accroître sa visibilité professionnelle, par contre il faut toujours garder à l’esprit qu’Internet demeure un espace public et que recruteurs ou employeurs peuvent également consulter votre profil, vos groupes et vos tweets.
facebook-recruteur-2jpg1Ainsi, récemment en Suisse, une utilisatrice de Facebook a été licenciée par son employeur pour avoir utilisé Facebook durant son congé maladie. Selon l’édition helvétique du quotidien 20minutes, citant l’employeur, la salariée était en arrêt maladie pour cause de migraine, l’obligeant à rester dans le noir et l’empêchant de travailler sur écran.
L’employeur n’a donc pas apprécié de la voir se connecter sur son compte Facebook, et s’est appuyé sur ce surf pour licencier la salariée (confiance rompue). Si l’attitude de l’employeur – espionnait-il la salariée à l’aide d’un faux profil Facebook ? – peut être contestable, la mésaventure de cette jeune femme prouve encore une fois l’importance de contrôler son image et ses publications sur le Net.
Nous pourrions également citer cette presque embauchée chez Cisco qui a l’issu de son entretien à twitter un peu vite, s’interrogeant sur le gros salaire d’un côté mais un trajet quotidien important qu’elle aurait à faire. Le message est parvenu jusqu’au recruteur qui a tranché le dilemme de cette candidate et annulé son offre.

Catégories
E-réputation Identité Numérique Réseaux sociaux

Barack OBAMA, la rupture en images…sur Flickr.

L’importance des réseaux sociaux dans l’élection de Barack OBAMA n’est plus un mystère. Cette présence sur les réseaux sociaux se poursuit dans la communication du président américain qui fait le choix d’une communication directe avec la population.

get_connected_01-flickr_ove

Ainsi, chacun peut retrouver sur le site de la Maison Blanche les liens qui lui permettent de rester connecté avec le président étasunien.

Il en est de même concernant la diffusion des images de la présidence, où via Flickr chacun peut accéder non pas à quelques photos très officielles mais à plus de 200 clichés où se mêlent réunions de travail et vie quotidienne. 

flickr-23 

  obama-basket2  obama-netanyahu1  obama-enfants1

Catégories
E-réputation

HSBC plie face à des groupes Facebook !

Cet épisode remonte à septembre 2008 et démontre que la moindre maladresse commerciale peut avoir des répercussions fortes et immédiates.

La banque avait créé un programme de prêts permettant aux étudiants de ne pas payer d’intérêts jusqu’à trois ans après la fin de leurs études universitaires. Sans prévenir, la filiale anglaise modifie les règles, suspendant son offre et obligeant des étudiants souscripteurs à payer des frais d’intérêt de près de 10 % sur leur emprunt.

hsbc
(« Bottez le cul d’HSBC »)

La réponse estudiantine ne s’est pas fait attendre : en quelques jours, plusieurs groupes se constituent sur le réseau social, multipliant les commentaires agressifs vis-à-vis d’HSBC et invitant les clients à boycotter la banque. Face à la grogne, HSBC annonce finalement au début du mois de septembre que l’offre est rétablie.

Ce type de situation se réglait auparavant individuellement dans l’ambiance feutrée d’un bureau. Les temps changent…