Catégories
Baromètre Emploi

La situation de l’emploi un an après le début de la crise.

Un an après le début de la crise on peut tirer les premiers enseignements sur la situation de l’emploi et du recrutement.

emploi

On notera de manière globale que les plus touchés sont les jeunes diplômés, moins d’un quart des entreprises se disant prêtes à donner sa chance à un débutant ou un junior. Les entreprises font le choix de la sécurité et préfèrent intégrer un confirmé avec plus de 10 ans d’expérience. Les fonctions les plus prisées actuellement sont les cadres commerciaux, administratifs et financiers.
Les secteurs les plus en repli en terme de recrutement sont la banque et l’assurance, l’informatique, même si le niveau de demande demeure élevé et enfin le bâtiment, où l’on observe une certaine reprise, bien qu’encore timide.
Les jeunes diplômés, principalement à bac+2, bénéficient toutefois d’opportunités pour des postes de commerciaux dans les secteurs qui ont été les plus touchés par la crise (immobilier, transports, services B2B). Les entreprises souhaitant relancer le business tout en maîtrisant leurs coûts commerciaux.

Le nombre d’inscrits à Pôle emploi à fin août 2009 :

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A (chômage total) s’établit à 2 553 300 en France métropolitaine fin août 2009. Ce nombre augmente par rapport à la fin juillet 2009 (+0,7 %, soit +18 100).Sur un an, il croît de 25,8 %.
Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégories B et C s’établit à 1 147 000 en France métropolitaine fin août 2009. En août, le nombre de ceux de catégorie B diminue de 0,1 % (+6,4 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C est en hausse de 2,3 % (+12,8 % sur un an).
Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégories A, B, C s’établit à 3 700 300 en France métropolitaine fin août 2009 (3 923 200 en France y compris Dom). Ce nombre croît de 0,9 % (+32 200) au mois d’août. Sur un an, il augmente de 20,4 %.

Les demandeurs d’emplois se répartissent aujourd’hui en 5 catégories :

A : demandeurs d’emploi disponibles, n’ayant exercé aucune activité dans le mois et tenus de faire des actes positifs de recherche, peu importe le type d’emploi demandé (CDI, CDD, intérim, temps plein ou temps partiel…).
B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche, ayant exercé une activité réduite courte (moins de 78 heures) au cours du mois.
C : demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite longue (plus de 78 heures) au cours du mois, non tenus de faire des actes positifs de recherche.
D : demandeurs d’emploi non immédiatement disponibles en arrêt maladie, en stage ou en formation, donc non tenus de faire des actes positifs de recherche.
E : personnes non immédiatement disponibles, déjà pourvues d’un emploi et à la recherche d’un autre emploi (ex: bénéficiaires de contrats aidés…).

Laisser un commentaire